Comment rédiger une publicité efficace sur Facebook ?


La Publicité Facebook, 2ème levier puissant du Marketing digital à utiliser dans votre communication – Volet 2


Dans mon précèdent article du 21 septembre, j’ai abordé la question de Comment mettre en place une stratégie efficace sur Facebook grâce à 3 questions clés.

Je vous conseille de le lire pour comprendre ce volet 2.


Désormais, je vais expliquer comment rédiger une publicité Facebook qui suscite l’intérêt de votre audience.

Pour cela, je vais détailler quelques techniques employées en Copywriting.


La rédaction d’une publicité Facebook en Copywriting

Il existe plusieurs manières de présenter un post Facebook, mais il existe des structures gagnantes. Ces structures sont en général rédigées par des Copywriters qui savent comment attirer l’attention d’une cible.


J’insiste sur le terme cible car en Copywriting le but n’est pas d’écrire pour tout le monde car cela revient à s’adresser à n’importe qui.

Or, la réussite d’une entreprise tient à la façon dont elle s’adresse à ses clients potentiels.


Par exemple, une marque de montres de luxe pour hommes ou une marque de lingerie pour femmes n’auront pas la même audience tant au niveau de l’âge que du sexe.

Avant d’entamer toute rédaction, il est donc important de penser au ton utilisé par votre cible.


Ensuite, certains vous diront de vous inspirer du contenu de vos autres concurrents.

En tant que Copywriter, je vous dirai l’inverse car seul vous-même, pouvez créer l’originalité et vous démarquer. Copier vos concurrents ne va pas forcément vous permettre d’avoir les mêmes résultats et de vous forger votre identité.


C’est pourquoi, en Copywriting on utilise une technique Marketing pour délivrer un contenu unique.


La méthode A.I.D.A

Cette méthode n’est autre que A.I.D.A et signifie Attention ; Intérêt ; Désir ; Action.

Elle désigne les 4 étapes par lesquelles un prospect passe avant de prendre sa décision.


La décision peut être associée à un achat, ou à une inscription à une newsletter par exemple. Avec cette méthode, vous pouvez atteindre tout objectif.


Comment l’utiliser ?

Pour ma part, je l’utilise en complétant chacune des lettres :


Attention

En Copywriting, on va en général attirer l’attention de l’audience visée par une Accroche qu’on appelle le Crochet.

C’est une phrase qui attire l’attention grâce à des éléments clés.


Il existe plusieurs types d’accroches et voici 3 exemples :

  • 5 nouveaux plaisirs vous attendent avec le yaourt Yoplait

  • Formation totalement gratuite – Apprenez en seulement 3 jours à devenir un Copywriter à succès

  • Comment mettre fin à vos soucis d’argent sans devoir passer par des organismes ?

La 1ère accroche met en valeur un bénéfice immédiat : en lisant cette phrase, l’internaute voudra en savoir plus sur les 5 nouveaux plaisirs que peuvent lui procurer un yaourt Yoplait. Ici, on éveille sa curiosité avec la notion de plaisir et de nouveauté.


La 2ème accroche valorise la gratuité et cette notion attire toujours le cerveau humain.

En général, vous pouvez rédiger ce type d’accroche si vous prévoyez une offre gratuite permettant de vous connaitre, et ensuite d’inciter vos prospects à une offre payante.

Il s’agit d’une stratégie qui vous permet de convertir vos prospects progressivement en clients.


Enfin, la 3ème accroche utilise le mot « Comment » et pose une question directe au lecteur avec un bénéfice et une contrainte. Dans cette phrase, le lecteur veut savoir les solutions pour en terminer avec ses soucis d’argent, mais en plus sans avoir à passer par des sociétés. Il y a 2 points clés qui vont le pousser à lire plus votre publication.


Vous pouvez donc appliquer cette méthode à chacun de vos posts Facebook, c’est toujours la même recette et elle fonctionne.


Intérêt

Dès que vous aurez attiré l’attention de votre prospect, vous devez susciter son intérêt pour qu’il continue à lire la suite de votre post.


Pour cela, le secret est d’évoquer sa ou ses problématiques car il va voir que vous pouvez potentiellement l’aider.

Vous pouvez aborder cette phase sous forme de questions claires :

  • Vous voulez savoir comment faire pour que votre chien vous écoute ?

  • La vie avec votre chien est toujours compliquée malgré les solutions essayées ?


Gardez à l’esprit que votre post doit être court (pas plus de 12 lignes sinon c’est trop vu que sur Facebook les internautes scrollent vite…).

Dans l’idéal, ne posez pas plus de 3 questions, sachant que l’optique est de soulever la principale problématique de votre client potentiel.


Désir

Une fois la problématique de votre prospect soulevée, faites-le rêver !

Vous devez lui montrer que vous avez une solution pour lui : c’est là que vous devez présenter votre offre par rapport à son problème.


En Copwriting, la meilleure présentation d’une offre se fait sous forme de 3 bullet points. Cela permet d’avoir une idée par bullet point et que l’information soit simple à avoir pour votre lecteur.


Prenons l’exemple d’une formation pour devenir Copywriter (n’hésitez pas à suivre celle de Benoit et Joseph que j’ai suivi), et voici la présentation sous forme de bullet points :


Devenez Copywriter :

  • En seulement 21 jours grâce à des modules vidéo pour vous former à la pratique

  • Grâce à des exercices que vous devez réaliser à la fin de chaque vidéo

  • Avec une correction par des experts du Copywriting et une communauté Facebook de plus de 4 000 abonnés pour s’entraider

Dans cette présentation, vous pouvez remarquer que j’ai joué sur l’aspect bénéfice pour chacun des bullet points.


Le prospect sait qu’il peut apprendre le Copywriting grâce à des vidéos en seulement 21 jours, ce qui lui donne une idée précise du timing.


Il sait qu’il va se former à la pratique également grâce à des exercices, ce qui lui donne une idée du format de la formation.


Enfin, il sait qu’il va pouvoir progresser avec la correction par des experts du Copywriting et une aide d'une communauté de plus de 4 000 abonnés sur Facebook.

Ici, la notion d’autorité est mise en valeur par les experts du Copywriting et la notion de preuve sociale par la communauté de plus de 4 000 abonnés, ce qui rassure.


Action

Enfin, la dernière partie de votre post Facebook est le « push » à l’action du client.

L’optique étant de le pousser à cliquer sur votre publicité et découvrir votre site web, ou un produit en particulier par exemple.


En Copywriting, le « push » est représenté par une phrase qui pousse le prospect à cliquer sur le lien mis à sa disposition : Je clique ici pour découvrir la formation et devenir Copywriter.

Cette phrase indique l’action et un bénéfice avec l’usage de la première personne du singulier.


Il faut éviter d’utiliser des phrases du type « Vous cliquez ici » car cela peut être interprété comme un ordre par votre client potentiel.

Or, l’humain aime être libre et lui donner un ordre le fait fuir. Avec le « je », il a impression d’être libre et de maitriser la situation.


En dessous de cette phrase, vous pouvez jouer sur la notion de rareté (ex : il ne reste plus que 5 places) ou d’urgence (ex : offre promo de -20% limitée à 48h). Ces principes sont à utiliser lorsque votre objectif est de vendre, ou de proposer une offre gratuite pour convertir plus facilement vos prospects en clients vers une offre payante.


Si vous n’êtes pas dans ce cas, vous pouvez conclure votre publicité Facebook avec une phrase qui va maximiser vos chances qu’il clique par la suite sur votre lien.

Cette phrase peut s’appuyer sur la présentation de 2 situations dont l’une qui est favorable ou sur une certaine économie temporelle ou financière.


Voici des exemples :

  • Soit vous testez la formation et vous pouvez accéder à la liberté financière et temporelle, ou vous la zappez et vous restez à la merci d’un employeur.

  • Si vous achetez cette formation, vous économisez l’équivalent de 5 livres en marketing à 30€ chacun / vous économisez 1 an de votre vie.

La phrase 1 s’appuie sur 2 situations, soit la situation future du prospect et sa situation actuelle. La situation future est bien évidemment mieux que la situation présente.


La phrase 2 évoque l’économie que fait le prospect (il évite de lire 5 livres et de payer 150€ car la formation est moins chère), ou le temps qu’il gagne grâce à la formation (1 an).


Ces types de conclusion accélèrent la prise de décision par le prospect.


Je vous ai donc dévoilé les principaux secrets des Copywriters pour délivrer un contenu de qualité et à succès !

A vous de jouer !


N’hésitez pas à revoir mon article sur le Copywriting pour en savoir plus sur cette compétence qui donne aux mots du pouvoir :