Le Copywriting, l'art d'écrire pour vendre

Dernière mise à jour : 1 juil.

Le Copywriting, une compétence rare que Les Copywriters utilisent

pour booster les ventes des entreprises !

soraya-copywriter-copywriting-ecrire-ecriture-vendre-redaction-redacteur
Blog Soraya copywriter : Le Copywriting, l'art d'écrire pour vendre.

Vous devez surtout vous demandez qu'est-ce que le Copywriting et d'où ça vient.


Ce mot anglais fait référence à l'écriture persuasive qui est depuis longtemps utilisée en Marketing.


D'où vient le Copywriting ?


Le Copywriting est une branche du Marketing qui s'est développée au 20ième siècle...

Et plus précisément dès le début des années 50 avec le boom de la consommation d'après guerre.


Beaucoup de Copywriters ont commencé à écrire des publicités pour persuader le grand public d'acheter un produit.


Le Copywriting est donc ancré depuis longtemps dans notre société car il est :

  • Dans les journaux

  • Les magazines

  • Les publicités (rue, transports publics, centres commerciaux)

  • Internet (sites web, réseaux sociaux, emailing, vidéos Youtube, etc.)

Presque toutes les entreprises de tout secteur d'activité font du Copywriting car il est universel bien que ça soit aux Etats-Unis qu'il est davantage populaire !


Mais c'est quoi concrètement ?


C'est tout simplement l'art d'écrire pour vendre.


Il est défini comme un art car c'est une compétence qui implique de rédiger des textes qui persuadent une cible précise de faire une action.


Il ne faut donc pas confondre le Copywriting avec la rédaction qui consiste à écrire des contenus textuels sans avoir de but précis.


Voilà toute la différence entre le métier de Copywriter et Rédacteur.


Le Copywriter va exercer son art en utilisant différentes techniques pour pousser sa cible à une action !


Quelles techniques pour quelles actions ?


3 matières sont utilisés, soit :


Le Marketing avec un travail préalable de recherche avant la rédaction pour définir la cible visée et le secteur d'activité de l'entreprise concernée.


La cible est souvent définie selon diverses caractéristiques comme le sexe, l'âge, le CSP, ses centres d'intérêt ou encore ses craintes,

En fonction de ces paramètres, la rédaction est adaptée.

On n'écrit pas de la même manière à une jeune femme de 20 ans qu'à une femme de 60 ans. Le langage et les préoccupations pour ces 2 cibles sont à l'opposé.

De même, la rédaction ne sera pas la même si vous parlez à une femme ou un homme. Un homme sera plus dans le côté rationnel à l'inverse de la femme qui sera plus dans l'émotion.

Enfin, il faut savoir si la cible est BtoC (particuliers) ou BtoB (entreprises). Cela joue dans le mode de communication et les canaux utilisés (Facebook pour les particuliers vs LinkedIn pour les entreprises).


Le secteur d'activité est également observé car chaque marché détient ses propres codes.

Le langage va différer pour une marque qui vend des montres de luxe par rapport à une marque qui vend des produits de grande consommation.


La Vente avec une mise en valeur des bénéfices qu'un produit ou service peut présenter en vue de susciter l'intérêt de la cible visée.

L'idée étant que le texte puisse remplacer un Vendeur ou Commercial en face-à-face. Le contenu doit donc être persuasif et montrer en quoi l'entreprise va changer la vie de son client potentiel avec son produit ou service.

La mission pour le Copywriter est de faire le tri entre ce qui est important et non important pour le prospect.


La Psychologie sociale et Humaine avec l'utilisation des leviers qui ont un effet sur l'humain tant sur la partie logique que émotionnelle de son cerveau. Pour la partie logique, il s'agit de l'aspect cognitif avec tous les éléments qui permettent d'informer et de rassurer le client potentiel (ex : référence à la détention d'un brevet scientifique de l'entreprise et avis clients). Quant à la partie émotionnelle, il s'agit de l'aspect affectif et conatif qui suscite une émotion et donne envie au lecteur de passer à l'action (ex : référence auquel le lecteur tient et mise en avant d'une promotion limitée dans le temps).


Enfin, le Copywriting est appliqué pour inciter le prospect à réaliser une action.

Cette action peut être de différentes sortes, à savoir :

  • Ouvrir et lire un mail

  • Cliquer sur un lien

  • Laisser son adresse mail (inscription ou téléchargement)

  • Créer un compte

  • Commander un produit ou un service

Autant d'actions possibles en fonction de l'objectif fixé par celui qui communique.


Bien évidemment pour que le Copywriting fonctionne et que la magie opère, il doit y avoir une réelle proposition de valeur et il faut bien choisir ses canaux de communication.


Sans ces 2 points, le Copywriting ne fera pas de miracle car il ne remplace pas la qualité d'une offre mais l'aide à se vendre !


Vous souhaitez l'appliquer dans votre stratégie ?

Hé bien, il suffit de cliquer ci-dessous ! 😉