top of page

Comment se présente une page de vente efficace ? - Volet 2


soraya-copywriter-copywriting-redaction-web

La page de vente, page web qui permet d'atteindre votre objectif de chiffre d'affaires !


Voici la suite concernant l'article sur la page de vente du 21 décembre 2022 où j'évoquais les 3 premières parties majeures et indispensables à la réussite de celle-ci.


Désormais, nous allons relever les 2 dernières parties qui permettent de pousser votre prospect à l'achat.


Après avoir exposé les problèmes et peint les désirs / rêves de vos clients potentiels, vous devez finaliser votre dialogue commercial avec de l'empathie pour ensuite annoncer votre solution.

C'est l'un des meilleurs cheminements possible et surtout utilisé par les Copywriters.


Enfoncer le clou de l'empathie
Dans cette section de votre page de vente, vous devez montrer votre empathie envers le prospect visé.
Il s'agit de lui démontrer que vous le comprenez et que vous savez ce qu'il ressent.
Si votre client potentiel a ce sentiment d'être compris, vous avez presque tout gagné !

Pour cela, vous avez 1 méthode gagnante.
Vous pouvez vous appuyer sur votre expérience personnelle en partageant ce que vous avez vécu (expérience similaire au prospect)

Exemple : "Moi aussi j'ai également essayé des méthodes pour perdre du poids, mais soit ça me prenait trop de temps ou je devais sans me priver."


Dans ce type de phrase, vous indiquez au prospect que vous aussi vous avez essayé des méthodes pour arriver au résultat que lui cherche à atteindre.

Il y a une notion de réciprocité pour lui et comme vous avez vécu ce qu'il vit, vous gagnez en légitimité.


Cela va vous permettre de mieux introduire la dernière section de la page de vente.


Présenter votre offre

C'est à ce stade que vous devez annoncer la solution au problème de votre prospect.

Le but est donc de présenter votre offre de façon simple et claire.


Pour cela, vous devez répondre à la question suivante :

"En quoi mon offre résout les problèmes de mon client ?"


De cette question vont découler les réponses qui sont les bénéfices / avantages client sous forme de puces de promesses.

Exemple :

  • Le programme K3 vous permet à la fois d'affiner et sculpter votre silhouette

  • Il vous permet de perdre 10kg en 30 jours sans faire de régime

  • Le programme vous permet d'avoir une activité sportive de 1h/jour sans bouger de chez vous pour un gain de temps considérable

  • Vous avez accès à un forum avec un coach reconnu par les plus grandes stars d'Hollywood depuis plus de 20 ans (Georges Clowney et Brad Pitt sont ses clients)

Comme vous pouvez le constater, chaque phrase comporte un bénéfice client avec quelques principes psychologiques.

Ces principes vont avoir un effet positif sur le cerveau de votre prospect.


L'un des principes que j'ai utilisées ici est l'autorité : Le coach du programme proposé est reconnu par les grandes stars d'Hollywood et il entraine 2 célébrités.

Cela va favorise sa légitimité car il a une expérience de plus de 20 ans et avec des stars.


Dans cet exemple, il est aussi possible d'utiliser la preuve sociale en indiquant que des stars comme Georges Clowney et Brad Pitt le recommandent.

Le fait que le coach soit approuvé par d'autres personnes renforce sa légitimité et influence de façon positive la décision du prospect.


Pour renforcer la confiance de vos clients potentiels, ne dites jamais que votre offre est parfaite (vendre la réalité et non du rêve !).

Vous devez reconnaitre les faiblesses de votre offre.


Dans ce cas, vous devez préciser les limites de votre solution.

Exemple : "Si vous souhaitez perdre plus de 10kg, notre programme n'est pas adapté. Notre promesse est de vous faire perdre 10kg en 30 jours en suivant toutes nos recommandations dont 1h de sport/jour sur 5 jours."

Dans l'exemple ci-dessus, le client est averti et on ne lui promet pas de perdre plus de 10kg car le programme vendu ne le permet pas.


En jouant la carte de transparence, vous évitez une éventuelle insatisfaction / frustration de votre client.

Rappelons qu'un client insatisfait, c'est une source de bouche-à-oreille négatif.


Enfin, pour terminer cette partie, vous devez déterminer votre clôture et le bouton d'action pour inviter le prospect à l'achat.


La clôture

La clôture comme son nom l'indique est la conclusion de votre page de vente.


En Copywriting, il existe 3 types de clôture.


La 1ère consiste à donner un dilemme au client en présentant sa situation avec votre produit/service et sans (et donc ce qu'il rate !).

Exemple : Soit vous testez le programme et vous pourrez perdre vos 10kg en trop, ou sinon vous ne faites rien et vous risquez de ne jamais les perdre !


La 2ème consiste à établir un comparatif avec le ou les concurrents. Il faut montrer que votre offre est la meilleure sans dénigrer.

Exemple : Par rapport à d'autres méthodes, vous perdez vos kilos à votre rythme sans forcer.


La 3ème consiste à démontrer l'économie financière que votre prospect réalisant en achetant votre produit.

Exemple : En adhérant à ce programme, vous économisez 500€ d'abonnement/an à la salle de sport.


Le bouton d'action
A la fin d'une page de vente, vous trouverez toujours un bouton d'action (ou click-to-action) car c'est celui qui permet au prospect d'acheter.
C'est donc de ce bouton que vous allez générer vos ventes.